Derniers sujets
» Modification controleur
Lun 16 Oct 2017 - 21:04 par dodo59

» Enfin un convertisseur boost MPPT qui fonctionne !
Jeu 12 Oct 2017 - 12:42 par jouly

» Date de fabrication des batteries 18650
Mer 11 Oct 2017 - 21:06 par Silicium81

» Impression 3D
Jeu 5 Oct 2017 - 12:15 par Silicium81

» Capteur hall RH205d
Lun 2 Oct 2017 - 16:09 par graoully

» Panne écran lcd ASUS VH192D
Sam 2 Sep 2017 - 15:34 par Silicium81

» Ouverture dashcam taotronic TT-CD05
Ven 1 Sep 2017 - 14:52 par Silicium81

» Intérêt du panneau "tournesol" ?
Lun 28 Aoû 2017 - 17:43 par hube68

» Eclipse usa du 21-08-2017
Mer 23 Aoû 2017 - 13:09 par Snickers


Les batteries à quatre pattes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les batteries à quatre pattes

Message par filomat le Mar 7 Oct 2014 - 19:56

Pendant longtemps je me suis demandé pourquoi mes batteries de vélo électrique (ou de tondeuse à gazon Very Happy ) avaient quatre pattes alors qu'il me semble que deux suffiraient : le + et le -.

Je viens de voir l'explication en essayant de brancher l'éclairage sur mon greencitybike montecarlo, qui fonctionne à partir de la batterie 24 ou 36 volts : Je me suis aperçu en démontant la prise à 4 pattes que les deux pattes extérieures alimentaient le contrôleur avec des gros fils, tandis que les 2 pattes du milieu alimentaient le convertisseur dc-dc de 12-40 volts à 6 volts avec des "très" petits fils "très" fins (galère à raccorder).

Je les ai raccordés directement à la batterie et lorsque je les ai branchés j'ai eu des étincelles importantes (noirci une patte du connecteur anderson)

Lorsque je ne branche pas le convertisseur dc-dc je n'ai pas d'étincelle au raccordement de la batterie (le contrôleur comporte probablement une sorte de relais qui ne commande le moteur qu'après mise sur "on" d'un interrupteur).

J'en ai déduit que les pattes du milieu délivrent bien la tension de batterie (ce qu'on vérifie au voltmètre , les deux pattes de droite sont à la même tension de batterie et les deux de gauche à 0 volts) comme si elles étaient connectées deux par deux.

Mais il n'en n'est rien, avec une batterie à 4 pattes les deux pattes externes sont capables de délivrer un fort courant, tandis que pour les deux pattes du milieu il y a probablement un dispositif incorporé au coffre de batterie qui limite le courant admis par le convertisseur dc-dc afin de ne pas avoir d'étincelle au branchement de la batterie.

Moralité : Pour utiliser l'éclairage (6 volts) sur batterie (36 volts) il faudra probablement que je prévoie un limitation de courant, peut-être avec trois ampoules de voiture de faible puissance à filament en série.

Partant du bricolage avec des piles de 4.5 volts ou de la dynamo de vélo à 6 volts je n'avais que de petites étincelles et j'ai été surpris de celles que j'avais par la suite en 12 volts avec les batteries de voitures, et encore plus surpris par celles en 24 volts de mes batteries de trottinettes ... Mais en 36 volts il faut vraiment prendre des précautions avec les étincelles de rupture (faire la chasse aux appels de courant de charge ou décharge des condensateurs) car la sanction (ça grille) est "impitoyable" ! Smile

Edition le 20 octobre 2014 : En finalisant le montage de la lumère avant 6 V en sortie de convertisseur dc-dc (input 12-40 volts, output 6 V) j'ai regardé attentivement le montage des câbles sous les 4 pattes qui recoivent la batterie, pour constater qu'elles sont indubitablement connectées deux par deux et qu'il n'y a pas à  priori de raison de les doubler, à  moins de craindre qu'une seule patte ne soit suffisante pour laisser le courant nécessaire (les cables sont soudés aux cosses qui sont soudées aux pattes).
En somme il s'agit juste de doubler la surface de contact entre les cosses de sortie de batterie et celles qui vont alimenter le contrôleur.
Sans doute qu'avec une connection à seulement deux pattes on a dû observer des phénoménes d'échauffement et de corrosion, et que l'on a corrigé le problème en doublant les pattes.

J'avais des étincelles car j'avais voulu profiter du branchement du convertisseur pour supprimer l'interrupteur à  "gros bouton" (ebike discount), pensant qu'il faisait double emploi avec l'interrupteur "on-off" dont le branchement est prévu sur le contrôleur : Il n'en n'est rien, cet "on-off" du contrôleur est probablement l'équivalent d'un contact de frein mais non d'un relais et que le contrôleur soit ou non avec branchement "on-off" il faut de toutes façons un relais ou un "gros bouton" entre la batterie et le contrôleur.

Je me souviens qu'autrefois, pour démarrer le moteur électrique le matin dans les ateliers on utilisait un "rhéostat" que l'on tournait lentement à la main au fur et à mesure que le moteur prenait de la vitesse (c'était la même chose dans le métro) : Nos moteurs de vélos électriques se branchent sans temporisation mais la pointe de courant au branchement peut atteindre de valeurs élevées et générer de fortes étincelles si on ne prévoit pas un interrupteur adapté (relais solide ou électromécanique, à la rigueur interrupteur à ressort et contacts adaptés pour limiter l'étincelle comme les "contacteurs à clef" ou le "gros bouton" ).


Dernière édition par filomat le Lun 20 Oct 2014 - 19:31, édité 2 fois (Raison : précision)

filomat

Messages : 160
Date d'inscription : 21/05/2014
Localisation : hauts de seine + loiret

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum