Derniers sujets
» Alimentation/Chargeur 60V/400W CC/CV tout prêt
Mar 20 Juin 2017 - 22:09 par Silicium81

» Regulateur MPP universel
Ven 16 Juin 2017 - 13:10 par Silicium81

» Remorque monoroue et charge changeante
Mer 7 Juin 2017 - 14:15 par filomat

» caddie solaire
Jeu 1 Juin 2017 - 11:19 par filomat

» VTT AE sur base RR9.2
Jeu 1 Juin 2017 - 8:49 par Silicium81

» Vous avez dit "Chromebook" ?
Dim 21 Mai 2017 - 21:11 par filomat

» controleur sinus miniature ...
Mar 9 Mai 2017 - 18:23 par gui13

» Chargeur 1800W / 40..60V et 1,5 kg (origine serveur)
Sam 22 Avr 2017 - 9:55 par Snickers

» Moteur roue sur ligne de chaine
Mar 18 Avr 2017 - 0:15 par zenedavtri


Refroidissement moteur par bain d'huile

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Refroidissement moteur par bain d'huile

Message par Snickers le Ven 31 Oct 2014 - 23:50

Les moteurs roues offrent peu de refroidissement, on peut vite arriver en limite de température en cas de forte sollicitation surtout en côte. Certains ont testé l'eau dans le moteur, c'est évidement à proscrire pour des raisons de corrosion et de phénomène d’électrolyse.

Un refroidissement à bain d'huile semble possible et permet un transfert des calories vers les flasques. C'est utilisé dans certaines applications industrielles (les pompes immergées notamment).
Il faut pour cela utiliser une huile diélectrique compatible avec l'enrobage des bobinages.

Huile minérale pour refroidissement moteur:
http://www.france-automatismes.com/fr/recherche/recherche.php?rech=huile&modele=&numfamille=&choisi=V&panier=1&ref=86086
ou ici: Super TR
http://asp-indus.secure-zone.net/v2/index.jsp?id=927/1070/3739&lng=fr&startPage=470

Du fait de la faible quantité nécessaire dans nos moteurs, il semble que l'huiles silicones soit le meilleur compromis.
Certaines huiles végétales semblent aussi pouvoir être utilisées mais elles supportent mal les température en dessous de 10°C et figent.
Voir ce sujet sur les huiles pour transformateur

Attention, le aimants néodymes risque d'être démagnétisé au delà de 80°C en fonction de leur classe, l'huile permet juste un transfert vers les flasques mais aussi transfert l'échauffement de la bobine vers les aimants. Il faut augmenter le refroidissement par la pose d'échangeur thermique extérieur si on veut vraiment augmenter les capacités de refroidissement.

Les huiles sont susceptible de dissoudre les joints d'étanchéité à base de pâte à joint ou silicone. A tester...
Ce sont des produits toxiques pour l'environnement...sauf pour les huiles végétales.


Dernière édition par Snickers le Dim 2 Nov 2014 - 11:02, édité 2 fois
avatar
Snickers

Messages : 255
Date d'inscription : 25/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Refroidissement moteur par bain d'huile

Message par filomat le Dim 2 Nov 2014 - 8:32

Les bobines d'allumage de voitures sont également remplies avec cette huile spéciale de refroidissement.

filomat

Messages : 145
Date d'inscription : 21/05/2014
Localisation : hauts de seine + loiret

Revenir en haut Aller en bas

Re: Refroidissement moteur par bain d'huile

Message par Silicium81 le Dim 2 Nov 2014 - 9:42

Interessant, cette synthèse Cool
Il y a aussi de l'huile dans les compresseurs de frigo. Le bobinage du moteur y baigne, cette huile étant facile à récupérer, c'est une piste pour faire des essais...
avatar
Silicium81
Admin

Messages : 356
Date d'inscription : 10/04/2014
Localisation : Tarn

http://vae-tech.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Refroidissement moteur par bain d'huile

Message par filomat le Dim 2 Nov 2014 - 15:38

L'huile aura une plus grande résistance que l'air au déplacement des parties mobiles du moteur (dans l'entrefer entre aimants permanents et bobines) ... d'où échauffement de l'huile par agitation selon viscosité (faible pour ce type d'huile que j'avais prise pour de l'eau quand j'avais démonté ma bobine d'allumage de voiture Smile ), mais elle conduit beaucoup mieux que l'air la chaleur vers l'extérieur du moteur qu'il faudrait peut-être alors doter d'ailettes de refroidissement ( il n'y en a pas sur les bobines d'allumage, on se contente du contact entre l'air et le capot métallique de la bobine).

Pour nos moteurs roues sans réducteur (gearless) le poids et l'encombrement  limitent la "puissance nominale continue" conditionnée par l'échauffement d'où l'intérêt du refroidissement éventuel, sachant que pour les moteurs avec réducteur le rendement est meilleur (le moteur peut tourner plus vite que la roue) ainsi que la puissance massique du moteur ainsi "réducté", mais le réducteur (épicycloïdal le plus souvent) peut lui aussi chauffer et s'user. Plus le moteur tourne vite et plus il peut fournir de puissance sans augmenter le courant dans les bobines.

La puissance calorifique à évacuer est le produit de la résistance ohmique des bobinages du moteur par le carré de l'intensité du courant qui les traverse, cette intensité élevée n'est pas seulement demandée dans les côtes, elle l'est aussi parfois à grande vitesse Very Happy

Un calculateur disposant de la mesure de l'intensité par la tension aux bornes d'une résistance de shunt insérée sur le circuit de batterie, comme par exemple le cycle analyst, serait capable de simuler la température du moteur (la recouper éventuellement avec celle indiquée par la sonde de température quand elle est installée sur le moteur), voire limiter automatiquement cet échauffement en réduisant l'intensité du courant moteur lorsque c'est nécessaire.

filomat

Messages : 145
Date d'inscription : 21/05/2014
Localisation : hauts de seine + loiret

Revenir en haut Aller en bas

Re: Refroidissement moteur par bain d'huile

Message par Snickers le Jeu 6 Nov 2014 - 12:01

filomat a écrit:L'huile aura une plus grande résistance que l'air au déplacement des parties mobiles du moteur (dans l'entrefer entre aimants permanents et bobines) ... d'où échauffement de l'huile par agitation selon viscosité (faible pour ce type d'huile que j'avais prise pour de l'eau quand j'avais démonté ma bobine d'allumage de voiture Smile ), mais elle conduit beaucoup mieux que l'air la chaleur vers l'extérieur du moteur qu'il faudrait peut-être alors doter d'ailettes de refroidissement ( il n'y en a pas sur les bobines d'allumage, on se contente du contact entre l'air et le capot métallique de la bobine).
Les moteurs sans réducteur ne tournent pas bien vite, les pertes dans l’huile ne doivent pas être bien élevées. Ces huiles ayant normalement une viscosité très faible.
Pour les ailettes, on voit sur les moteur de ceux qui ont testé ce genre de solution souvent des ajouts de radiateur collé/vissé sur les flasques coté opposé cassette pour augmenter l’échange thermique avec l’extérieur.


filomat a écrit:
Un calculateur disposant de la mesure de l'intensité par la tension aux bornes d'une résistance de shunt insérée sur le circuit de batterie, comme par exemple le cycle analyst, serait capable de simuler la température du moteur (la recouper éventuellement avec celle indiquée par la sonde de température quand elle est installée sur le moteur), voire limiter automatiquement cet échauffement en réduisant l'intensité du courant moteur lorsque c'est nécessaire.
La cycle analyst V3 dispose d’une entrée pour la sonde de température du moteur et gère ainsi la température maxi de consigne en limitant la puissance. Certain moteur dispose de la sonde d’origine, pour d’autre il faut l’ajouter.
avatar
Snickers

Messages : 255
Date d'inscription : 25/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Refroidissement moteur par bain d'huile

Message par filomat le Jeu 6 Nov 2014 - 17:06

Si le cycle analyst faisait une "simulation" de la température du moteur (en partant de la mesure de l'intensité du courant) il serait capable de détecter une panne de la sonde de température ... Cela demanderait d'entrer aussi la température extérieure ... Ce serait sans doute un peu compliqué pour le bénéfice qu'on en attend, cela dépend de ce qui se passe quand la sonde tombe en panne (et si elle peut tomber en panne ? ), d'un autre coté si la sonde peut tomber en panne sans que la panne ne soit détectée par le cycle analyst, la simulation "de secours" permettrait de "sauver" le moteur en cas de surchauffe, ce qui n'est pas à négliger.

filomat

Messages : 145
Date d'inscription : 21/05/2014
Localisation : hauts de seine + loiret

Revenir en haut Aller en bas

Re: Refroidissement moteur par bain d'huile

Message par hube68 le Mar 17 Fév 2015 - 12:50

J'en connaissais un il y a quelques années, il a fait du 5kW avec un superphantom, et pour le refroidissement, il a juste percé des grands trous dans les flasques! pirat A forcer de chercher la limite, il l'a trouvée, et grillé le moteur quand même. Shocked

Les aimants sont déjà en contact avec la "jante" (pour les directs), et donc avec les flasques, est-il nécessaire d'ajouter du "transfert"?
avatar
hube68

Messages : 108
Date d'inscription : 16/02/2015
Localisation : FR-68-Colmar

Revenir en haut Aller en bas

Re: Refroidissement moteur par bain d'huile

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum